PLAN

Mon guide me ramena alors à notre point de départ , c'est à dire dans le transept de gauche. Là, se trouve un autel (19) semblable à celui qui est à proximité du clocher. Lui aussi est surmonté d'un baldaquin étoilé. Il soutient trois statues: Sainte Catherine, Saint Gobrien au centre, Saint Christophe à droite.
Des angelots et une dentelle en bois sculpté ornent le baldaquin. A gauche de l'autel,
Est exposée la plus vieille statue de Saint Gobrien (20), celle dans laquelle les personnes guéries par l'ancien Évêque allaient piquer une épingle. Au-dessus de cette partie de la chapelle, les poutres se terminent par des têtes de monstres (21), des mâchoires de crocodiles semble-t-il. Douze figurines se font face. Une légende dit qu'elle symbolisent les monstres qui habitaient les marécages sur lesquels la chapelle a été édifiée.

La partie Est et la chapelles latérales datent de 1548 à 1549 comme en témoignent les quelques mots gravés à l'extérieur de la bâtisse:

« En l'an 1548 fût cette chapelle commencée et l'an 1549 achevée »

Une partie de l'édifice date de la première construction en pierre, au 11e 12e siècle.
Elle est située côté Ouest, c'est l'hospital.

Mon guide me fit remarquer la présence d'un signe sur l'un des piliers (22) et précisa:
« C'est la marque des bâtisseurs; il est très rare de la voir à l'intérieur de la construction »

A l'extérieur, nous pouvons encore admirer deux maisons datant de l'époque du Duc Henri II De Rohan, c'est à dire de la fin du 17e siècle.

Le socle du calvaire date du  15e siècle. Il a 6 côtés et porte la marque des « Rohan » Famille noble de Josselin.

Je ne sentis pas tout de suite la morsure du froid hivernal, j'étais encore sous le choc de mes découvertes….Dire que tant de merveilles se trouvent réunies en ce lieu près de chez moi et que je ne le soupçonnais pas !


« VENNETI, VANNETAIS,
PAR CHARRETEES
VOUS VIENDREZ ME VAI »



Avait dit le Saint. Ils sont venus l'implorer….




(Mémoires d'un visiteur)